Section de Bayonne

Section de Bayonne
Accueil
 
 
 
 

Pays Basque : un organe de presse important tombe sur le champ de la bataille engagée par les banques contre la liberté de la presse.

Le Journal du Pays Basque va cesser de paraître à partir du 21 décembre. Comme tant d'autres organes de presse en France, il subit la loi impitoyable du profit.

Nous savons que la ligne éditoriale était parfois différente des valeurs que nous défendons. Ces différends étaient parfois vifs. Mais ce journal avait toute sa légitimité à exister : la confrontation des idées est riche de progrès dans la construction des idées et d'un monde débarrassé du capital.

Cette fermeture met donc un coup à l'expression des diversités d'analyse à laquelle la presse écrite doit participer. C'est bien du financement de la presse d'opinion dont il s'agit. Les pouvoirs publics doivent contribuer à cette diversité et ne pas laisser ces outils d'émancipation populaire aux seules mains des holdings financiers et des grands groupes industriels.

Notre propre presse subit elle-même des menaces semblables permanentes. La souscription lancée par l'Huma et l'Huma dimanche « Étrennes 2014 pour les besoins immédiats du journal » nous rappelle la nécessité de nous engager en permanence dans la défense d'une presse libre dans ce monde libéral.

 

Alain Duzert

Secrétaire de la Section PCF du B.A.B.U

 

 

 

Pays Basque : un organe de presse important tombe sur le champ de la bataille engagée par les banques contre la liberté de la presse.

le 20 décembre 2013